Bon, on va essayer de rester classe… car le règne animal manque parfois un peu de romantisme… murf…

un peu, beaucoup, à la folie… CROUNCH !

Maurice est amoureux. C’est la première fois que cela lui arrive. Âgé de 8 mois, il est en effervescence. Ça y est, il a du poil au menton et les attributs d’un jeune mâle – je parle des cornes. Mais qu’elles sont ridicules, en comparaison de celles de ses rivaux Hercule et Jedi… Il ressent des choses étranges, ça bouillonne en lui, un volcan prêt à l’éruption. Et l’odeur enivrante des femelles… Ses copines de case ne sentent rien encore, des pucelles. Les matrones, elles, embaument l’air. Maurice veut leur compter fleurette.

Mais dès qu’il tente une approche, fleur au fusil… BOUM ! Un choc d’une violence inouïe ! Les gros mâles l’envoient à plusieurs mètres avec une tamponnade à l’énergie décuplée. Et zou ! Maurice choit lamentablement dans les bruyères. Il se relève et va chercher protection dans les jambes de la patronne qui lève son bâton menaçant sur les gros mâles souhaitant en découdre avec le pauvre cadet éconduit.

« Allez, Maurice ! Courage ! Sois conquérant ! »

Une grattouille, une tape amicale sur la croupe et Maurice reprend confiance. Il repart museau au vent. Les gros mâles sont occupés à se battre. Ils se bataillent Idylle. Idylle, c’est le nom de cette femelle âgée de 4 ans. Mmmmmmh ! elle est belle ! Vite, vite ! Présentations rapides, deux coups de langue, une valse, puis Maurice se campe sur ses pattes arrières, trois coups de moulinet et HOP ! Idylle est ferrée !

« Mmmmbeuhhh, mbawwww ! »

Jedi s’est rendu compte que son freluquet de rival s’est glissé en douce dans son harem et arrive museau fumant ! Maurice détale et arrive à échapper au courroux de son aîné en se faufilant entre les buissons. Il fait profil bas… bon… 1 minute, guère plus. Le temps de recharger et il repart au front.

Pénétrer les lignes ennemies en rasant le sol. Le long des tranchées cheminer. Armer son fusil. Et prendre d’assaut la forteresse Hermès.
« Banzaiiiiiiii ! »

VLAOUMMM !……….. ça, c’est le bruit que fait un Maurice qui vole pour atterrir sur un tronc de chêne liège centenaire après avoir été éconduit par Hermès qui dégoise : « Casse toi ! Tu pues pas suffisamment le bouc ! Petit merdeux, reviens lorsque tu auras du poil aux jarrets ! »

La patronne dépitée, décide de jouer l’entremetteuse, façon AdopteUnBouc.com.
Il y a Lilith, petite femelle de 1 an qui remue la queue et que Jedi et Hercule ne daignent même pas renifler.
« Lilith, je te présente Maurice. Maurice, je te présente Lilith. Par les pouvoirs qui me sont conférés, je vous déclare… euh… bon, ben puisque Maurice, tu as déjà commencé… vous pouvez consommer la mariée. »